Pour faciliter la réception de nos nouvelles, merci d'ajouter sacrecoeur-lyon@bonnenouvelle.info à vos contacts

Voir en ligne : http://sacrecoeur-lyon.fr/spip.php?page=colonneedito

La prière pour les défunts

La prière pour les défunts, est un acte de communion avec eux dans l’épreuve commune de la rencontre avec Dieu. Dans la foi chrétienne, prier pour les défunts est un devoir de solidarité une nécessité que les fleurs ne remplaceront jamais.
La prière pour les défunts est traditionnelle dans l’Église. Pourtant, elle n’est pas toujours bien comprise et trop de chrétiens n’en voient pas l’utilité, au point que l’on remplace volontiers la prière par l’offrande de fleurs. Dès les débuts de l’Église, les chrétiens faisaient mémoire des défunts les 3e, 7e et 30e jours après leur mort, puis une fois par an. Il devint habituel de célébrer l’eucharistie ces jours-là. Au 3e siècle, on introduit l’intention de prière pour les défunts dans la prière eucharistique. Le deuxième concile de Lyon, en 1274, enseigne que les prières et les bonnes œuvres des vivants peuvent aider les morts dans leur chemin de purification, tout comme les messes offertes à leur intention. Ainsi la tradition présente depuis le 7e siècle d’offrir une messe pour un défunt particulier se trouve officiellement admise et justifiée. Le Concile Vatican II, dans sa constitution Lumen Gentium réaffirme, aux n°s 49-50 et 51, l’importance de la prière pour les défunts en lui donnant un sens nouveau : Celui de la communion des saints et donc de la solidarité réciproque entre l’Église du ciel et l’Église de la terre. Dans le Credo, le chrétien proclame : « J’attends la résurrection des morts et la vie du (...)