La confession : un rendez-vous d’amour avec Dieu.

Le sacrement de réconciliation est le signe de l’amour infini de Dieu pour nous. Le Christ est venu parmi nous, il est mort sur la croix pour nous pardonner nos péchés. Par le sacrement de réconciliation tout baptisé retrouve l’amour de Dieu. Parce qu’il se sait aimé de Dieu, l’homme reconnaît comme « péché » toutes ruptures dans sa vie de cette relation d’amour avec Dieu et avec les autres. Réconcilié et pardonné, il peut se remettre debout et continuer.

« Soyez courageux, allez vous confesser ! » Pape François

Dieu nous pardonne

Le sacrement de réconciliation, ou confession, est un don de Dieu qui est le signe de son Amour infini. Le pardon de Dieu est toujours possible, si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l’Amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères. En faisant grandir notre humilité, nous laissons moins de place à nous-même, et élargissons notre cœur pour laisser plus de place à Dieu.

La confession est un rendez-vous d’amour avec Dieu. Dieu ne condamne jamais. C’est sans doute une des caractéristiques les plus flagrantes de Jésus dans l’Évangile : à la différence des pharisiens, il ne condamne jamais les pécheurs. Au contraire, c’est à eux qu’il offre en premier son amitié. La confession est donc d’abord une réconciliation entre Dieu et nous-même.

 

La confession nous rapproche de Dieu

« Le sacrement de réconciliation est un sacrement de guérison. Quand je vais me confesser, c’est pour guérir, guérir mon âme, guérir mon cœur de quelque-chose que j’ai fait et qui ne va pas. L’icône biblique qui explique le mieux cela (…) est l’épisode du pardon et de la guérison du paralytique, où le Seigneur Jésus se révèle à la fois médecin des âmes et des corps. » Pape François 19/02/2014
La confession nous guérie, elle permet de retirer les péchés qui font obstacles à notre relation avec Dieu.

Le péché est un manque d’amour envers Dieu, envers son prochain et envers soi-même. C’est une action, ou une intention, voire une parole dite, en toute liberté, pour commettre le mal. Il entraîne, pour celui qui l´a commis un éloignement de la justice et de la vérité.

 

Comment connaitre nos péchés ?

Il faut se poser la question « Me suis-je éloigné de l’Amour de Dieu dans mes relations… »

  • « … avec les autres. Ma famille, mes amis, mes proches, mais aussi ceux que j’ai pu simplement croiser »
  • « … avec moi-même. »
  • « … avec Dieu. Comment est-ce que j’accueille l’Amour de Dieu ? Ma prière est-elle régulière ? Que signifie la messe pour moi ?.

 

Consulter également l’article : comment préparer sa confession ?

 

Le Pape François nous parle de la confession

 

Se confesser au Sacré-Cœur

Vous pouvez rencontrer un prêtre pour vous confesser tous les mardis de 18h00 à 19h30 , à la cure  du Sacré-Cœur. Mais vous pouvez aussi prendre contact avec le curé pour un rendez-vous à l’heure qui vous conviendra le mieux. Vous pouvez également trouver un prêtre à la sacristie après les messes (voir les horaires).

En savoir plus

Comment préparer sa confession ? 

 

 

Source :
Conférence des évêques de France (www.eglise.catholique.fr)